13.12.2001 - TPIR/KAJELIJELI - LE PROCES SUSPENDU JUSQU'EN AVRIL 2002

Arusha, le13 décembre 2001 (FH) - Le procès de l'ancien maire de Mukingo (préfecture de Ruhengeri, nord du Rwanda), Juvénal Kajelijeli, a été suspendu jusqu'en avril 2002, a-t-on appris jeudi au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Le procès reprendra le 8 avril 2002, ont décidé les juges qui le mènent alternativement avec celui de l'ancien ministre Jean de Dieu Kamuhanda et celui du groupe Butare (sud du Rwanda).

1 min 12Temps de lecture approximatif

Les débats ont été ajournés après l'audition de quatorze témoins du parquet.

Lors D'une conférence de presse tenue peu avant la suspension des débats, l'avocat américain de Juvénal Kajelijeli, Me Lennox Hinds, s'est plaint de ce que la chambre n'a pas encore entendu sa requête "en extrême urgence" déposée le 22 novembre, dans laquelle il accuse un substitut du procureur au parquet de Ruhengeri, Rukira wa Muhizi, D'avoir intimidé des témoins potentiels de la défense. Me Hinds a rappelé que l'intimidation des témoins est un crime.

l'avocat américain a en outre affirmé que le parquet général du Rwanda et celui du TPIR "ont construit un mur de Chine" en vue D'empêcher à la défense D'accéder aux confessions de témoins de l'accusation détenus au Rwanda.

Me Hinds a indiqué qu'il allait déposer une nouvelle requête pour renforcer celle du 22 novembre.

Juvénal Kajelijeli répond de onze chefs D'accusation de génocide et de crimes contre l'humanité portant sur des massacres de Tutsis en commune de Mukingo et dans les régions environnantes. Il plaide non coupable.

Le procès se déroule devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule et comprenant en outre les juges, malgache Arlette Ramaroson, et lesothan Winston Churchill Matanzima Maqutu.

SW/AT/PHD/FH (KJ_1213A)