26.11.2001 - TPIR/SEMANZA - REPRISE DU PROCES DE l'ANCIEN MAIRE DE BICUMBI

Arusha, le 26 novembre, 2001 (FH) - Le procès de l'ancien maire de Bicumbi (préfecture de Kigali rural, centre-est du Rwanda), Laurent Semanza, a repris lundi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) avec la déposition de deux témoins de la défense.

Les débats avaient été ajournés le 14 novembre, après la déposition de dix-neuf témoins à décharge.

0 min 55Temps de lecture approximatif

La défense a indiqué avoir des difficultés à faire venir des témoins à Arusha.

Lundi, la défense a cité les témoins dénommés "MDB" et "CYS" pour protéger leur anonymat. MDB et CYS ont été entendus en partie à huis clos.

Laurent Semanza est poursuivi pour des massacres de Tutsis dans les communes de Bicumbi et Gikoro.Il plaide non coupable.

Laurent Semanza est défendu par l'avocat américano-camerounais Me Charles Taku, et un confrère béninois Me Sadikou Alao. Les avocats affirment que leur client est "victime D'une machination politicienne".

Ouvert sur le fond en octobre 2000, le procès se déroule devant la troisième chambre de première instance présidée, dans cette affaire, par le juge russe Yakov Ostrovsky et composée en outre des juges Pavel Dolenc de Slovénie et George Williams de St Kitts et Nevis.
Le procès Semanza alterne avec celui de trois anciens notables de la région de Cyangugu (sud-ouest du Rwanda).
SW/JC/GA/AT/DO/FH (SE_1126A)