01.11.2001 - TPIR/NTAKIRUTIMANA - l'EXPERT AURAIT UNE HAINE VISCERALE CONTRE l'EGLISE, SELON LA DEFE

Arusha, le 1er novembre 2001 (FH) - l'avocat du pasteur adventiste accusé de génocide a affirmé que le témoin expert du parquet avait une haine viscérale contre l'église, lors du contre-interrogatoire de ce témoin, jeudi, devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Le témoin expert, le journaliste canadien Hugh Mc Cullum, avait déclaré que "les dirigeants des églises se retrouvent en première ligne dans la planification et l'exécution du génocide" anti-tutsi et des massacres D'opposants qui ont fait environ huit cent mille morts au Rwanda en 1994.

1 min 19Temps de lecture approximatif

Hugh Mc Cullum est le dix-huitième et avant dernier témoin du parquet dans le procès de l'ancien pasteur à l'église adventiste de Mugonero (préfecture de Kibuye, ouest du Rwanda), Elizaphan Ntakirutimana, coaccusé avec son fils, Gérard Ntakirutimana, qui était médecin au même endroit.

l'avocat américain D'Elizaphan Ntakirutimana, Me Ramsey Clark, a soutenu que l'expert faisait "des déclarations générales".

Selon Mc Cullam, au Rwanda, "l'église vient en deuxième place après le gouvernement; l'église était proche du gouvernement Habyarimana et du gouvernement intérimaire extrémiste" mis en place après sa mort.

l'expert a ajouté que les églises n'avaient déployé aucun effort pour enquêter en vue de punir les responsables religieux qui auraient joué un rôle quelconque dans les massacres.

Le témoin a néanmoins avoué ignorer les relations que l'église entretenait avec les autorités locales à Kibuye, déclarant simplement que compte tenu de la situation générale dans le pays, "je ne vois pas pourquoi il n'en serait pas de même à Kibuye". Le dernier témoin du parquet sera entendu en début D'après midi.

Ouvert sur le fond le 18 septembre dernier, le procès se déroule devant la première chambre de première instance du TPIR présidée par le juge norvégien Erik Mose et comprenant en outre les juges, sud-africaine Navanethem Pillay et sénégalaise Andrésie Vaz.

AT/PHD/FH (NT_1101A)