03.10.2001 - TPIR/KAJELIJELI - LE PROCES SE POURSUIT SANS l'ACCUSE

Arusha, le 3 octobre 2001 (FH) - Le procès de l'ancien maire de Mukingo (préfecture de Ruhengeri, nord du Rwanda), Juvénal Kajelijeli, s'est poursuivi en son absence, mercredi, devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

l'accusé est malade et se dit incapable de se présenter aux audiences, malgré un avis contraire exprimé par ses médecins traitants.

1 min 15Temps de lecture approximatif

Le Tribunal a entendu mercredi la déposition du neuvième témoin de l'accusation. Dénommé "GDD" pour protéger son anonymat, le témoin est un Hutu originaire de Mukingo, condamné à quatorze ans de prison au Rwanda, après avoir plaidé coupable de génocide.

Le témoin a affirmé que Juvénal Kajelijeli a incité les Hutus à tuer les Tutsis du lieu-dit Kinyababa en commune Mukingo, le 7 avril 1994. l'ancien maire aurait réquisitionné les armes qui ont été utilisées pendant l'attaque et offert de la bière aux assaillants.

Environ quatre-vingt Tutsis ont été tués à cet endroit, a déclaré GDD. l'accusé aurait ensuite ordonné aux milices civiles D' "essayer de faire le ratissage, pour qu'il ne reste personne de l'ethnie tutsie dans le secteur Gitwa".

Juvénal Kajelijeli répond de onze chefs D'accusation de génocide et de crimes l'humanité. Il est poursuivi pour des massacres de Tutsis dans la commune Mukingo et dans les régions environnantes. Il plaide non coupable.

Juvénal Kajelijeli est défendu par l'avocat américain, Me Lennox Hinds, et un confrère de la République démocratique du Congo, Me Nkeyi Bompaka.

Le parquet entend citer quinze témoins dans cette affaire. Deux autres témoins détenus sont déjà sur place à Arusha en attendant leur tour de déposer.

Le procès Kajelijeli se déroule devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule et comprenant en outre les juges, lesothan Matanzima Maqutu et malgache Arlette Ramaroson.

AT/PHD/FH (KJ_1003A)