05.09.2001 - TPIR/KAMUHANDA - TROIS TEMOINS SUCCESSIFS ENTENDUS A HUIS CLOS

Arusha 5 septembre 2001(FH)- Le procès de l'ex-ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la culture sous le gouvernement intérimaire, Jean de Dieu Kamuhanda, s'est poursuivi mercredi avec l'audition du quatrième témoin de l'accusation, le troisième à être entendu à huis clos depuis que l'affaire a recommencé à zéro lundi.

Le procès de Jean de Dieu Kamuhanda avait été ouvert sur le fond une première fois au mois D'avril, mais il a dû redémarrer cette semaine en raison du décès du juge président de la chambre, le Sénégalais Laïty Kama, survenu au mois de mai, et à la recomposition subséquente de la chambre.

1 min 19Temps de lecture approximatif

Quelques témoins de l'accusation avaient été entendus en avril, à huis clos, pour des raisons de sécurité.

Mercredi, le Tribunal a entendu, également à huis clos, les témoins "GET" et "GEK". Leurs dépositions avaient été précédées, lundi et mardi, par celles de deux enquêteurs du parquet, Upendra Singh Bhagal,et Albert Torch Martin.

l'enquêteur Vaghel a montré des cartes et des croquis des sites des crimes allégués dans l'acte D'accusation. C'est l'unique témoin qui a jusqu'ici déposé à visage découvert dans cette affaire.

l'enquêteur Torch Martin, a, quant à lui, contrairement aux habitudes du TPIR, déposé à huis clos. Le Tribunal a admis que sa déposition était " de nature à pouvoir faire mention de quelques témoins potentiels qui sont supposés être protégés".

Jean de Dieu Kamuhanda est poursuivi pour génocide et crimes contre l'humanité incluant des assassinats et des viols. Il est en particulier accusé de massacres de Tutsis dans sa commune natale de Gikomero (préfecture de Kigali rurale, centre du Rwanda).

Jean de Dieu Kamuhanda est jugé devant la deuxième chambre de première instance du TPIR, présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule et comprenant en outre deux nouveaux juges, la Malgache Arlette Ramaroson et le Lesothan Winston Churchill Matanzima Maqutu. l'accusé plaide non coupable.

BN/AT/PHD/FH(KH_0905A)