27.07.2001 - TPIR/ARRESTATION - UN LEADER PRESUME DES ESCADRONS DE LA MORT ARRÊTE EN BELGIQUE

Arusha, le 27 juillet 2001 (FH) - l'un des leaders présumés des escadrons de la mort au Rwanda a été appréhendé en Belgique jeudi, sur demande du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Protais Zigiranyirazo, connu sous le pseudonyme "Z", est l'un des beaux-frères de l'ancien président rwandais, Juvénal Habyarimana, dont la mort a provoqué le génocide de 1994.

1 min 58Temps de lecture approximatif

"Z" est accusé de crimes contre l'humanité.

Un rapport de la Fédération internationale des ligues et associations de défense des droits de l'homme (FIDH) publié en 1993 indique que "Z" était non seulement un membre de l'"Akazu", un puissant groupe de personnes proches de l'ancien président, mais aussi un membre important des escadrons de la mort mis en place après l'invasion du Rwanda en octobre 1990 par le Front patriotique rwandais (FPR, ancien mouvement rebelle, actuellement au pouvoir à Kigali). Le rapport dit que ces escadrons de la mort, connus sous l'appellation de "Réseau Zéro", ont mené des attaques systématiques contre des civils, en majorité des Tutsis et des Hutus opposés au régime du président Habyarimana.

Des sources proches du parquet ont indiqué à l'agence Hirondelle que les autorités belges ont interpellé "Z" à l'aéroport de Bruxelles au mois de juin, parce qu'il y avait des doutes sur ses documents de voyage. Quand il a été établi qu'il voyageait sous fausse identité (avec un passeport français), le concerné a demandé l'asile en Belgique. Depuis lors, il était gardé dans un centre de demandeurs D'asile à l'aéroport de Bruxelles, pendant que le procureur du TPIR rédigeait un acte D'accusation.

"Z" devrait comparaître lundi devant un tribunal en Belgique, avant D'être transféré au centre de détention des Nations unies à Arusha. Des sources bien informées ont indiqué que l'élaboration de l'acte D'accusation contre "Z" n'a pas été chose facile, en raison du fait que le mandat du TPIR ne couvre que la seule période de janvier à décembre 1994. Les allégations les plus graves portées contre lui couvrent la période D'avant le génocide.

l'acte D'accusation établi par le TPIR contre "Z" porte sur l'extermination, ou alternativement sur le meurtre, entendus comme crimes contre l'humanité. Les charges retenues contre lui portent surtout sur des massacres commis à des barrages routiers durant le génocide.

"D'avril à juin 1994, Protais Zigiranyirazo a ordonné et autorisé l'érection des barrages routiers à proximité de chacune de ses trois résidences dans les cellules de Kiyovu (préfecture de Kigali ville) et Gasiza (commune Giciye, préfecture de Gisenyi), ainsi que dans la ville de Gisenyi (commune Rubavu, préfecture de Gisenyi), sachant qu'ils seraient utilisés dans la campagne D'extermination ou de massacres", indique l'acte D'accusation.

l'acte D'accusation ajoute que "Z" a ordonné à des militaires et à des milices Interahamwe de tuer des Tutsis à ces barrages, et qu'il aurait également ordonné, encouragé ou facilité D'autres massacres.

Protais Zigiranyirazo est né en 1938 en commune Giciye. Il a été préfet de Ruhengeri (nord du Rwanda) de 1974 à 1989. Depuis lors, il est devenu homme D'affaires.

JC/GA/PHD/FH (AR_0727A)