26.06.2001 - TPIR/MPAMBARA - JEAN MPAMBARA TRANSFERE AU TPIR

Arusha, 26 juin 2001 (FH) - l'ancien maire de Rukara (préfecture Umutara, est du Rwanda), Jean Mpambara, arrêté la semaine dernière, est arrivé au Centre de détention du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à Arusha, a-t-on appris mardi de source officielle.

Jean Mpambara a été interpellé au camp de réfugiés de Mukungwa, ouest de la Tanzanie, en même temps que l'ancien maire de Rusumo (préfecture Kibungo, est du Rwanda), Sylvestre Gacumbitsi.

1 min 8Temps de lecture approximatif

Gacumbitsi a été transféré à Arusha immédiatement après son arrestation, mercredi dernier, tandis que Mpambara est arrivé trois jours plus tard. "Mpambara a été transféré au centre de détention samedi", a confirmé à l'agence Hirondelle le porte-parole du TPIR, le Nigérian Kingsley Moghalu.

Mardi, Sylvestre Gacumbitsi a plaidé non coupable sur l'ensemble des cinq chefs D'accusation. Jean Mpambara, de son côté, n'a pas D'acte D'accusation établi formellement contre lui et, de ce fait, jouit D'un statut de suspect. Il est soupçonné D'avoir organisé des massacres de Tutsis dans sa commune de Rukara.

Jean Mpambara et Sylvestre Gacumbitsi avaient quitté le Rwanda en 1994, fuyant l'avancée des troupes du Front patriotique rwandais (FPR, ex-rébellion à dominante tutsie actuellement au pouvoir à Kigali).

En 1996, ils avaient résisté au rapatiriement forcé des milliers de réfugiés hutus rwandais installés dans des camps de l'ouest de la Tanzanie. Ils avaient par la suite été installés dans un camp à part aux côtés D'une vingtaine D'autres anciens responsables locaux qui étaient dans la même sitaution qu'eux. Ils revendiquaient le statut de réfugié politique. Ironie du sort, ils ont été interpellés le jour même de la célébration de la première journée mondiale du réfugié.
gg/jc/at/do/FH (MP_0626A.DOC )