02.05.2001 - TPIR/MEDIAS - LE PARQUET INCAPABLE DE COMMUNIQUER LA LISTE DES TEMOINS

Arusha, le 2 mai 2001 (FH)- Le parquet s’est montré incapable de présenter la liste définitive de ses témoins au cours d’une audience, mercredi, dans le procès des médias en cours devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Les avocats ne cessent de réclamer cette liste, recevant des réponses mitigées de la part de l’accusation.

1 min 26Temps de lecture approximatif

Mercredi, le substitut camerounais du procureur, William Egbe, a soutenu qu’exiger une telle liste serait injuste et reviendrait à "lier les mains" du parquet.

Me Jean-Marie Biju-Duval, l’avocat français de l’ancien promoteur de la Radio-télévision libre des mille collines (RTLM), Ferdinand Nahimana, un des coaccusés, a estimé que "le bureau du procureur refuse, après l’avoir souvent promise, de communiquer la liste définitive des témoins".

Me Biju-Duval a ajouté que l’accusé a le droit de prendre connaissance des témoignages sur lesquels se fonde le procureur, pour préparer sa défense.

La présidente de la chambre, la juge sud-africaine Navanethem Pillay, a donné au parquet jusqu’à la "fin juin-début juillet" pour communiquer la liste définitive des témoins qu’il entend appeler à la barre.

Le parquet envisageait initialement de citer 96 témoins, mais il a finalement réduit leur nombre de moitié. William Egbe a expliqué que plusieurs des ses témoins se sont désistés.

Ferdinand Nahimana est coaccusé avec l’ancien directeur et rédacteur en chef de la revue Kangura, Hassan Ngeze, et l’ancien conseiller politique au ministère des affaires étrangères et membre du comité d’initiative de la RTLM, Jean-Bosco Barayagwiza.

Jean-Bosco Barayagwiza boycotte ce procès depuis son ouverture sur le fond le 23 octobre 2000, arguant que le TPIR est manipulé par le gouvernement de Kigali. Il est représenté par deux avocats, l’Italien Me Giacomo Barletta Caldarera, et le Béninois Me Alfred Pognon, qu’il ne reconnaît pas.

Le procès se poursuit jeudi matin avec l’audition du dix-huitième témoin du parquet. Le dix-septième témoin, l’ancien procureur de Kigali, François-Xavier Nsanzuwera, a terminé sa déposition mercredi soir. Son témoignage avait commencé le 23 avril dernier.

AT/PHD/FH(ME_0502B)