16.01.2001 - TPIR/KAJELIJELI - PROCES MAINTENU LE 22 JANVIER, l'AVOCAT PRINCIPAL MENACE DE DEMISSION

Arusha, le 16 janvier 2001 (FH) - Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a maintenu en début de semaine que le procès de l'ancien maire de Mukingo (préfecture de Ruhengeri, nord du Rwanda), Juvénal Kajelijeli, s'ouvrira le 22 janvier prochain, malgré une menace de démission proférée par son avocat principal au cas où les débats ne seraient pas reportés.

l'avocat américain, Me Lennox Hinds, avait obtenu le mois dernier une nouvelle formulation de l'acte D'accusation établi contre son client, mais les juges avaient refusé D'ajourner le procès.

1 min 12Temps de lecture approximatif

Me Hinds avait indiqué qu'il n'était pas prêt.

Le 5 janvier dernier, Me Hinds a déposé une requête urgente en vue du retrait de l'affaire, avançant des circonstances exceptionnelles.

Dans une lettre datée du 10 janvier, le Tribunal lui a adressé une mise en garde, indiquant que cela pourrait être interprété comme une obstruction au déroulement de la procédure. La chambre lui a ordonné D'être présent le 22 janvier pour plaider sa requête.

Me Hinds explique qu'il a besoin du temps supplémentaire pour organiser son équipe de défense à Arusha, ainsi que son cabinet à New York.

Son co-conseil bilingue, Me Richard J. Harvey, a également demandé D'être relevé "temporairement" de l'affaire, en raison D'autres obligations en Irlande du Nord.

"Vu l'insistance du Tribunal à démarrer le procès le 22 janvier, si cela est sa position, alors je pourrais me retirer", a déclaré Me Hinds le week-end dernier à la presse.

Me Hinds a expliqué que s'il aboutit à un accord avec le Tribunal, il pourra rester comme défenseur, mais que s'il n'y a pas de compromis, il ne sera pas prêt pour l'audience du 22 janvier. l'avocat américain se dit disposé à assumer toute sanction qui pourrait éventuellement lui être imposée.

GG/JC/AT/PHD/FH (KJ_0116A)