12.12.2000 - TPIR/SEMANZA - PROCES SUSPENDU JUSQU'EN MARS 2001

Arusha12 décembre 2000 (FH) - Le procès de l'ancien maire de Bicumbi (préfecture de Kigali rurale, centre-est du Rwanda), Laurent Semanza, a été suspendu jusqu'au mois de mars 2001, a-t-on appris mardi au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Le juge russe Yakov Ostrovsky qui préside l'affaire a annoncé que les parties se retrouveront le 5 mars.

1 min 7Temps de lecture approximatif

Les juges du TPIR sont en vacances judiciaires du 15 décembre au 14 janvier.

Peu avant la suspension du procès, la défense avait tenté de faire réviser une décision antérieure des juges, la sanctionnant pour des requêtes qualifiées de "frivoles" et "D'abus de procédure". Le juge Ostrovsky a indiqué qu'aucune disposition du règlement ne permettait une telle révision. Laurent Semanza est défendu par l'avocat américano-camerounais, Me Charles Taku, et un confrère béninois, Me Sadikou Alao.

Commencé le 16 octobre dernier, le procès de Laurent Semanza a été suspendu après l'audition de neuf témoins de l'accusation.

l'ancien maire de Bicumbi répond de quatorze chefs D'accusation portant sur des massacres des Tutsis dans les communes de Gikoro et Bicumbi. Député désigné de l'ex-parti présidentiel au parlement de transition prévu par les accords de paix D'Arusha, le parquet estime que l'accusé était un personnage influent dans sa communauté. Laurent Semanza plaide non coupable.

Arrêté au Cameroun en mars 1996, Laurent Semanza a plaidé la détention illégale. Après lui avoir donné raison, la chambre D'appel a ordonné que s'il est déclaré innocent, il ait droit à une compensation financière. Si en revanche il est déclaré coupable, l'on procédera à une réduction de sa peine, compte tenu de la violation de ses droits.

AT/FH (SE%1212A )