17.10.2000 - TPIR/BAGILISHEMA - ULTIME AUDIENCE MERCREDI DANS LE PROCES DE l'EX-MAIRE DE MABANZA

Arusha 17 octobre 2000 (FH) - Une audience ultime avant la mise en délibéré de l'affaire aura lieu mercredi dans le procès de l'ancien maire de Mabanza (préfecture de Kibuye, ouest du Rwanda), Ignace Bagilishema, selon le calendrier du Tribunal pénal international pour le Rwanda(TPIR).

Les débats auraient dû être clos le 7 septembre dernier, mais la Chambre avait donné un délai supplémentaire D'une semaine au parquet pour lui permettre de répondre dans une réplique à certaines questions soulevées par la défense.

1 min 2Temps de lecture approximatif

Ignace Bagilishema est défendu par les avocats français, Me François Roux, et mauritanien, Me Maroufa Diabira.

La défense de l'ancien maire de Mabanza avait notamment demandé des éclaircissements sur les contradictions des témoins à charge. Les avocats avaient exigé une audience publique, après la décision de la Cour.

Le parquet est représenté dans cette affaire par l'Ougandaise Jane Anywar Adong, le Tanzanien Wallace Kapaya et le Nigérian Charles Adeogun-Philips.

Ignace Bagilishema est poursuivi pour des massacres de Tutsis dans quatre communes de la préfecture de Kibuye. Le parquet a requis contre l'emprisonnement à vie contre l'accusé tandis que la défense a plaidé l'acquittement.

Le procès de l'ancien maire de Mabanza a commencé le 27 octobre 1999. l'accusation a cité dix-huit témoins dont deux experts, la défense quinze, dont l'accusé lui-même.

Ignace Bagilishema, 55 ans, a été arrêté en Afrique du Sud au mois de février 1999 et transféré au centre de détention des Nations unies à Arusha. l'accusé a été maire de Mabanza de février 1980 à juillet 1994.

AT/PHD/FH (BS%1017A)