12.06.2000 - TPIR/CYANGUGU - LE PROCES DU GROUPE DE CYANGUGU S'OUVRE LE 16 AOUT PROCHAIN

Arusha 12 juin 2000 (FH) - Le procès collectif pour les crimes commis en préfecture de Cyangugu (sud-ouest du Rwanda) s'ouvrira le 16 août prochain, a indiqué lundi un porte-parole du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Le procès du groupe de Cyangugu comprendra l'ancien ministre des transports sous le gouvernement intérimaire, André Ntagerura, l'ancien commandant de garnison militaire, le lieutenant Samuel Imanishimwe, et l'ex-préfet Emmanuel Bagimbiki, a précisé, au cours D'une conférence de presse, le juriste nigérian Kingsley Chiedu Moghalu.

1 min 17Temps de lecture approximatif

Les trois hommes sont poursuivis pour génocide, complicité de génocide, entente en vue de commettre le génocide, divers crimes contre l'humanité et pour des violations des conventions de Genève, applicables en temps de guerre, selon l'acte D'accusation.

Les concernés devaient initialement être jugés avec l'ancien chef milicien Yussuf Munyakazi, mais ce dernier n'a pas encore été arrêté. Le TPIR ne fait pas de procès "in absentia".

André Ntagerura, 50 ans, est né en commune Karengera au sud de la préfecture de Cyangugu. Il a occupé plusieurs postes ministériels sous l'ancien président Juvénal Habyarimana.

Arrêté au Cameroun le 27 mars 1996, André Ntagerura est défendu par les avocats ivoirien, Me Fakhy Konate, et canadien, Me Henri Benoît.

Samuel Imanishimwe, 39 ans, est né à Nyamitaba en République démocratique du Congo. Ses parents sont originaires de la commune Nkuli (préfecture Ruhengeri, nord du Rwanda). Il a été officier attaché à l'Etat-major, avant de devenir commandant du camp militaire de Cyangugu.

Arrêté au Kenya le 11 août 1997, il est défendu par les avocats camerounais, Me Marie Louise Mbid et Me Georges So'o.

Emmanuel Bagambiki, 52 ans, a D'abord été préfet de Kigali rural avant D'être nommé à Cyangugu, sa préfecture D'origine. Arrêté au Togo le 5 juin 1998, il est défendu par l'avocat belge, Me Vincent Lurquin. Il avait été, au départ, représenté par un autre avocat belge, Me Jacques Fierens qu'il a récusé.

AT/PHD/FH (CY%0612A. )