29.03.2000 - TPIR/KAJELIJELI - l'ACCUSE SE PLAINT D'AVOIR RECU UN TRAITEMENT MEDICAL INADEQUAT

Arusha 29 mars 2000 (FH) - l'ancien maire de Mukingo (préfecture Ruhengeri, nord du Rwanda), Juvénal Kajelijeli, s'est plaint D'avoir reçu un traitement médical inadéquat, mercredi, devant le Tribunal international pour le Rwanda (TPIR).

Accusé de génocide et de crimes contre l'humanité, Juvénal Kajelijeli souffre notamment D'hypertension et de goutte, a indiqué son avocat.

1 min 4Temps de lecture approximatif

l'avocat américain de Kajelijeli, Me Lennox Hinds, a affirmé que son client a perdu confiance en son médecin traitant et a réclamé un spécialiste en médecine interne.

Me Hinds a souligné que Juvénal Kajelijeli "a tellement souffert" et que le traitement qui lui a été fait jusqu'ici n'a pas permis D'atténuer ses douleurs.

l'avocat a sollicité la copie du dossier médical de l'accusé "afin qu'on puisse chercher l'assistance D'un médecin indépendant et, le cas échéant, un autre traitement sera conseillé."

Le substitut australien du procureur, Ken Fleming, a déclaré "sympathiser avec l'état de santé de M. Kajelijeli" mais a déploré que le débat se soit fait en audience publique et en l'absence du médecin traitant.

Le représentant sénégalais du greffe, Didier Daniel Preira, a expliqué qu'aucune demande autre que celle D'un régime alimentaire n'avait été enregistrée de la part de l'accusé.

La défense a accepté de retirer sa requête et le Tribunal a ordonné que cette question soit réglée à l'amiable au cours D'une réunion entre le greffe, le médecin traitant et Me Hinds.

Dans une autre requête entendue également mercredi, Juvénal Kajelijeli a contesté la légalité de son arrestation.
AT/PHD/FH (KJ%0329A )