25.01.2000 - TPIR/BAGILISHEMA - LES JUGES DU TPIR REJETTENT TROIS TEMOINS DE l'ACCUSATION

Arusha 25 janvier 2000 (FH) - Le tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a ordonné mardi le retrait de trois noms de la liste des témoins de l'accusation contre Ignace Bagilishema, rapporte l'agence de presse Hirondelle.

La première chambre de première instance du TPIR a ainsi fait droit à une requête de la défense, en vue de ne pas appeler à la barre les témoins à charge nommés "T","U", et "X" , dans l'affaire de l'ancien maire de Mabanza, en préfecture de Kibuye (ouest du Rwanda).

1 min 10Temps de lecture approximatif

La décision de la chambre ordonne au procureur de " réviser sa liste des témoins avec effet immédiat, en omettant les trois témoins parce que leurs dépositions n'avaient pas été transmises à la défense 60 jours avant le début du procès, conformément au règlement du TPIR en la matière ".

" Le procureur pense qu'il peut toujours demander D'introduire des témoins, pourvu qu'on soit à au moins 60 jours de leur audition, mais la formulation du règlement est absolue et ses arguments contre la requête de la défense ne nous ont pas convaincus ", a dit le président de la chambre, le juge norvégien Eric Mose.

Le procès de Bagilishema a commencé le 27 septembre 1999.

Il est poursuivi notamment pour génocide, complicité en vue de commettre le génocide, incitation au génocide, divers crimes contre l'humanité, et des crimes de guerre.

Mardi, le TPIR a entendu les 10ème et 11ème témoins à charge dans l'affaire Bagilishema.

Les témoins " Q " et " K " entendus mardi ont laissé entendre que Bagilishema " aurait pu empêcher les massacres des Tutsis s'il l'avait voulu ". Ils ont par ailleurs affirmé que Bagilishema aurait dirigé des réunions de la population, incitant aux massacres et à la destruction des biens appartenant aux Tutsis.

CR/FH (BL%0125A)