29.10.1999 - TPIR/NTUYAHAGA - l'AFFAIRE NTUYAHAGA AJOURNEE JUSQU'AU 12 NOVEMBRE

Dar-es-salaam, 29 octobre 99 (FH) - Le tribunal tanzanien de Kisutu à Dar-es-salaam a ajourné jusqu'au 12 novembre l'audition de la requête rwandaise en vue de l'extradition du major Bernard Ntuyahaga, a-t-on appris vendredi.

La dernière comparution de l'ancien responsable de la logistique au camp militaire de Kigali remontait au 15 octobre dernier.

0 min 49Temps de lecture approximatif

l'audition avait été alors renvoyée, le juge Projestus Rugazia, qui traite normalement cette affaire, étant absent ce jour-là, suite à D'autres obligations.

Vendredi, l'avocat principal tanzanien, le professeur Jwan Mwaikusa, était malade et son co-conseil belge, Me Luc de Temmerman, absent.

Bernard Ntuyahaga est accusé par les autorités rwandaises de génocide et de crimes contre l'humanité.

Le major Bernard Ntuyahaga s'était livré au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) D'Arusha en juillet l'an dernier, demandant D'être un témoin protégé. Il a été plus tard accusé et détenu par la juridiction internationale.

Libéré le 29 mars dernier par le TPIR, après que le procureur a été autorisé à retirer l'acte D'accusation établi contre lui, le major Ntuyahaga a été arrêté par les autorités tanzaniennes.

La Belgique et le Rwanda ont tous les deux introduit des demandes D'extradition auprès des autorités tanzaniennes. Celle de la Belgique a été rejetée.

NI/AT/PHD/FH (NU§1029A )