PEINE DE MORT REQUISE CONTRE L'EX-DIRECTEUR DE CABINET DU PREMIER MINISTRE TWAGIRAMUNGU

Kigali, 28 mars 99 (FH) - Le ministère public a requis vendredi la peine de mort contre Antoine Bizimana, ancien directeur de cabinet du premier ministre Faustin Twagiramungu, devant la chambre spécialisée du tribunal de première instance de Butare, au sud du Rwanda.

Antoine Bizimana est jugé pour génocide, crimes contre l'humanité, et destruction des biens des victimes, à Mbazi, sa commune natale, près de la ville de Butare, où environ vingt mille Tutsis, l'ethnie minoritaire, ont été massacrés, entre avril et juin 1994, par les Interahamwe, la milice hutu, l'ethnie majoritaire.

0 min 41Temps de lecture approximatif

Le ministère public a par ailleurs requis pour la partie civile des dommages moraux d'une valeur de quatre milliards de francs rwandais, soit environ 13 millions de dollars américains, et a demandé que l'Etat participe au paiement de cet argent.

Antoine Bizimana a plaidé non coupable, affirmant qu'il a été victime d'un complot dont le but non avoué était de l'écarter de son poste. Le verdict sera prononcé le 23 avril. Antoine Bizimana avait été arrêté en juin l'année dernière.

WK/PHD/FH (RW&0328A)