LES AVOCATS DECIDES A DEFENDRE LEURS DROITS

Arusha, 11 avril 2002 (FH) - L’Association des avocats de la défense exerçant au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), a promis de lutter pour les droits de ses membres et a réfuté les allégations selon lesquelles les témoins de l’accusation seraient harcelés.

Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi à Arusha, les responsables de cette association ont fustigé à leur tour "le harcèlement des équipes de la défense".

1 min 48Temps de lecture approximatif

Les avocats, franco-togolais Me Jean Degli, kenyan Me Kennedy Ogetto et canadien Me André Tremblay, ont déclaré que ce harcèlement incluait entre autres "des arrestations arbitraires" de leurs enquêteurs, ainsi que d'autres menaces qui visent, selon eux, à déstabiliser la défense.

Les équipes de la défense sont, ont-ils dit, contraintes "de travailler dans des conditions déplorables". Ils ont à cet effet dénoncé le fait que certains membres des équipes de la défense n’ont pas perçu leurs honoraires depuis plus de sept mois.

Les avocats exigent que leurs droits soient respectés, et que les conseils principaux soient informés au cas où une arrestation interviendrait au sein de leur équipe. "L’on devrait présenter des preuves avant l’arrestation" a insisté Me Ogetto, nouvellement élu président de l'association.

Me Ogetto a indiqué que des représentants de leur association ont déjà mené des discussions sur un nombre de questions avec le greffier du TPIR, le Sénégalais Adama Dieng, mais s’est refusé à donner plus de détails sur leur état d'avancement. L’avocat kenyan a simplement déclaré que les avocats ont notamment discuté des questions en rapport avec la question controversée des enquêteurs de la défense.

Deux anciens enquêteurs de la défense ont été arrêtés par le TPIR et accusés de génocide. Il s'agit de Siméon Nshamihigo appréhendé en mai 2001, et de Joseph Biroto Nzabirinda, au mois de décembre.

Les nouveaux responsables de l’association des avocats sont Me Kennedy Ogetto, président, la Canadienne Me Nicole Bergevin, vice-présidente, Me Jean Yaovi Degli, secrétaire général, le Français Me Raphael Constant, secrétaire général adjoint, le Franco-Congolais Me Rety Hamuli, trésorier, la Camerounaise Me Josette Kadji trésorière adjointe, le Canadien Me André Tremblay, conseiller à l’information, le Canadien Me Michel Boyer, conseiller aux affaires juridiques, ainsi que la Camerounaise Me Marie Louise Mbida, conseiller aux affairesd admnistratives.

L’association compte actuellement plus de quarante membres et les adhésions continuent, selon Me Degli.

Les avocats ont par ailleurs élu les bâtonniers, français Me André Ferran, burkinabé Me Frédéric Titinga Pacere et béninois Me Alfred Pognon, présidents d'honneur de leur association.

SW/BN/AT/GF/FH(DF-0411A)