LA POLICE KENYANE ARRETE UN HOMME QUI RESSEMBLERAIT A FELICIEN KABUGA

Arusha,18 juin 2002 (FH) - La police kenyane a arrêté une personne qui ressemble "étrangement" à l'homme d'affaires rwandais Félicien Kabuga, recherché pour génocide par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), a rapporté mardi le quotidien de Nairobi "Daily Nation".

La semaine dernière, à Nairobi, l'ambassadeur américain pour les crimes de guerre, Pierre-Richard Prosper, avait promis jusqu'à cinq millions de dollars à quiconque donnerait des informations qui permettraient de faire arrêter Félicien Kabuga.

1 min 3Temps de lecture approximatif

L'homme d'affaires rwandais est accusé d'être " le financier" de la milice de l'ex-parti présidentiel rwandais, les Interahamwe, considérés comme le fer de lance du génocide anti-tutsi et des massacres d'opposants qui ont fait un million de morts en 1994.

Des photographies de Félicien Kabuga ont été publiées dans la presse et des numéros de téléphone ainsi qu'une adresse électronique ont été données pour faciliter son arrestation.

La police a arrêté le sosie de Kabuga à un lieu-dit Lockichogio, non loin de la frontière entre le Kenya et le Soudan. Elle avait été alertée par des habitants, selon le "Daily Nation"

Porteur d'un passeport de la République démocratique du Congo (RDC), le suspect vendait des objets d'art dans cette localité située à 700 km, au nord-ouest de la capitale kenyane, Nairobi.

Félicien Kabuga, 67 ans, est originaire de Mukarange (province Byumba, nord du Rwanda). Un des fils de l'ex-président Juvénal Habyarimana.avait épousé sa fille. Selon le parquet, Félicien Kabuga était président du comité d’initiative de la Radio-télévision libre des Mille collines (RTLM ) qui a incité au génocide.

AT/GF/FH (kg-0618a )