REPORT D’UNE SEMAINE DU VERDICT DANS LE PROCES BYUMA

Kigali, 13 août 2007 (FH - RWANDA/JUSTICE) - Le verdict en appel dans le procès de François-Xavier Byuma, un activiste des droits de l’homme très connu au Rwanda, a été reporté d’une semaine, a constaté samedi l’agence Hirondelle.
1 min 24Temps de lecture approximatif

Initialement fixé au 11 août, le prononcé du jugement devrait cette fois-ci avoir lieu samedi prochain, a déclaré le président de la juridiction Gacaca du secteur Biryogo dans la ville Kigali.Le 27 mai dernier, Byuma avait été condamné au premier degré à 19 ans d’emprisonnement après avoir été reconnu coupable, entre autres, d’avoir, durant le génocide de 1994, infligé des coups et blessures à une nommée Batamuliza et de l’avoir enlevée avec l’intention de la tuer.Le report du verdict a été causé par la complexité et la longueur des auditions des derniers témoins. Samedi, la juridiction a notamment entendu le témoignage de Pascal Mutuyeyezu, un témoin à décharge. Celui-ci était chauffeur du conseiller de secteur de Biryogo en 1994. Byuma est notamment accusé d’avoir utilisé le téléphone du bureau de secteur pour demander au conseiller Amri Karekezi s’il connaissait Batamuliza. Mutuyeyezu a nié toute implication de Byuma dans les crimes commis dans le secteur de Biryogo.Au niveau de la juridiction d'appel, des témoignages ont fait état, pour la première fois depuis le début effectif du procès le 20 mai dernier, de la mort d’un certain Raymond Rubayiza. Les juges ont décidé que ce fait sera porté devant une autre juridiction. Dimanche, le tribunal Gacaca de Nyakabanda dans la ville de Kigali a, de son côté, également reporté d’une semaine le verdict dans le procès de Modeste Madengeri, un rescapé accusé de génocide. SRE/AT/GF© Agence Hirondelle