Biden réaffirme son soutien à l’Ukraine en commémoration de la grande famine sous Staline

1 min 10Temps de lecture approximatif

Joe Biden a commémoré mercredi la grande famine des années 1930 en Ukraine, sous le régime soviétique de Joseph Staline, le président américain renouvelant également son soutien à Kiev dans sa confrontation actuelle avec Moscou.

Plusieurs millions d’Ukrainiens ont péri entre 1932 et 1933 sous le coup de la collectivisation forcée des moissons décidée par le leader soviétique, laissant les fermiers et ceux qui dépendaient d’eux sans ressources pour se nourrir.

L’événement connu sous le nom d’Holodomor, qui signifie « mort par la faim » en ukrainien, est commémoré chaque année durant le mois de novembre.

« Nous honorons solennellement et rendons hommage aux millions d’Ukrainiens innocents qui ont souffert et péri durant l’Holodomor », a déclaré Joe Biden dans ce communiqué.

« Les hommes, femmes, et enfants qui ont perdu la vie durant cette famine ont été victimes des politiques brutales et des actes délibérés du régime de Joseph Staline », a ajouté le président américain.

En référence aux tensions actuelles entre la Russie de Vladimir Poutine et le régime ukrainien soutenu par l’Occident, Joe Biden assure que « les Etats-Unis réaffirment également notre engagement envers le peuple de l’Ukraine aujourd’hui et notre soutien sans faille pour la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine ».

La récente activité militaire russe aux frontières de l’Ukraine a alarmé les alliés occidentaux de Kiev qui s’inquiètent que Moscou planifie une invasion.

Le Kremlin a constamment rejeté ces accusations, accusant l’Occident de propager l' »hystérie », et de la désinformation.

L’armée ukrainienne est engagée dans un conflit larvé entre les séparatistes soutenus par la Russie dans les régions de l’Est de Donetsk et Lugansk.

La Russie a également annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014.