Cinq choses à savoir sur les îles Salomon

2 min 45Temps de lecture approximatif

Les Îles Salomon, en proie à de nouvelles émeutes, forment un archipel situé sur la ceinture de feu du Pacifique: voici cinq choses à savoir sur l’un des Etats les plus pauvres du monde.

– Tensions éthniques et violences politiques –

L’archipel situé à l’est de la Papouasie Nouvelle Guinée, essentiellement en mer des Salomon et en mer de Corail, est déchiré par des tensions interethniques et politiques depuis son indépendance de la Grande-Bretagne en 1978.

La rivalité entre les habitants de l’île la plus peuplée de Malaita, et le gouvernement central installé sur l’île de Guadalcanal, entraîne régulièrement des différents. Une commission Vérité et Réconciliation a été créée en 2009 pour apaiser les conflits ethniques entre 1998 à 2003.

Les tensions se cristallisent dans la capitale entre les immigrants de Malaita et les autochtones de Guadalcanal qui se voyant marginalisés dans « leur capitale », créèrent une milice. Ses actions violentes contraignirent des Malaitans à retourner sur leur île et à s’organiser en une force qui engagea le combat en 2000.

En 2003, le gouvernement débordé fait appel à une force d’interposition internationale conduite par les Australiens.

– Entre Pékin et Taïwan –

L’archipel, qui comprend une petite communauté d’immigrés chinois, est devenu un terrain de lutte d’influence entre Pékin et Taïwan.

Comme une dizaine d’autres îles du Pacifique, les Salomon reconnaissent Taïwan jusqu’en 2019. Cette année-là, le Premier ministre Manasseh Sogavare décide brutalement de transférer sa reconnaissance diplomatique à la République populaire de Chine.

Cette décision provoque la colère de l’île de Malaita qui maintient le lien avec Taïwan et continue de percevoir des aides de Taipei et de Washington.

Les émeutes de cette semaine dans la capitale Honiara auraient été déclenchées par des manifestants venus de Malaita. Comme lors de précédents heurts, le quartier chinois a été la cible de saccages et de pillages.

En 2006, le Premier ministre Snyder Rini, fraîchement élu, avait été contraint de démissionner après des violences dans ce même quartier. Il était accusé d’avoir été élu grâce au soutien financier de Taipei.

– « Verdun du Pacifique » –

L’archipel a été découvert au XVIe siècle par un explorateur espagnol mais faute d’être correctement localisé, il est perdu pendant deux siècles.

Les Britanniques en prennent finalement le contrôle en 1893, sous la forme d’un protectorat.

Entre 1942 et 1943, c’est sur l’île principale de Guadalcanal que les alliés livrent l’une de leurs plus meurtrières batailles – le « Verdun du Pacifique » – contre les troupes japonaises, pour prendre le contrôle de ce site stratégique dans le Pacifique, notamment à cause de sa piste d’atterrissage.

Les Britanniques octroient l’indépendance à l’archipel en 1978.

Monarchie constitutionnelle dirigée par la reine Elizabeth II, les Salomon sont représentées depuis le 7 juillet 2009 par un Gouverneur général, David Vunagi et dirigées par le Premier ministre Manasseh Sogavare, en place depuis 2014.

– Volcans, séismes et tsunami –

L’archipel compte six îles principales et quelque 950 autres plus petites, qui s’étendent sur environ 27.500 km carrés, composés en grande partie de montagnes escarpées mais aussi d’atolls coralliens.

Cette région est une zone de subduction avec la plaque australienne où l’activité sismique est importante. Des éruptions importantes ont provoqué des 1977, 2007 et 2013 faisant des dizaines de victimes.

La population s’élève à 686.878 habitants (Banque Mondiale, 2020). Elle est composée en grande majorité de chrétiens et de Mélanésiens. Le mélanésien et l’anglais sont les langues officielles mais il existe une centaine de dialectes.

– Fournisseur de bois –

La plupart des habitants vivent de l’agriculture, de la pêche et du commerce du bois. Le pays encore recouvert de forêts exporte massivement son bois vers la Chine.

La pêche, modeste sur les côtes, est en revanche généreuse en thon dans la ZEE (zone économique exclusive), grande deux fois comme la France. Les Salomon ont accordé d’importants droits de pêche aux Japonais et aux Américains.

La Chine est le premier partenaire commercial de l’archipel, après l’Australie, Singapour et la Nouvelle Zélande, selon la Banque mondiale.

Le PIB est passé de 1.014 dollars par habitant en 2005 à 2.258 dollars l’année dernière (Banque mondiale), tiré par les exportations de bois vers la Chine.