13.11.07 - TPIR/KAREMERA - NZIRORERA A INCITE LES INTERAHAMWE A TUER LES TUTSIS (TEMOIN)

  Arusha, 13 novembre 2007 (FH) – Un témoin a affirmé mardi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) que l’un des dirigeants de l’ex-parti présidentiel, Joseph Nzirorera, avait appelé les miliciens Interahamwe à tuer des Tutsis en 1994.   
1 min 20Temps de lecture approximatif

Désigné par le nom de code AJW, le témoin a indiqué qu’il se trouvait à la résidence de l’accusé, dans le quartier de Kiyovu, à Kigali, le 7 avril 1994. « J’ai trouvé à la maison de Nzirorera beaucoup d’Interahamwe qui exécutaient ses instructions. Il m’avait été demandé d’apporter ma contribution en tant que chauffeur », a raconté AJW.   Selon lui, Nzirorera a par ailleurs ordonné à des soldats qui se trouvaient à son domicile d’aller prendre des munitions sur le mont Kigali. “Je me suis mis au volant d’une jeep qui se trouvait dans l’enceinte et les soldats m’ont ordonné d’aller récupérer les munitions au Mont Kigali et de les rapporter au domicile de Nzirorera. Je ne connaissais pas ces soldats », a –t-il témoigné.   Il a également affirmé que tous les plans du génocide à Kigali étaient élaborés dans la maison de Nzirorera, à Kiyovu.   En plus de Nzirorera, ce procès met en cause deux autres anciens dirigeants nationaux du Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND): l’ex-président du parti, Mathieu Ngirumpatse et l’ancien vice-président, Edouard Karemera.   Accusés de crimes de génocide et de crimes contre l’humanité, les trois anciennes personnalités plaident non coupables. Leur procès a démarré en septembre 2005. AS/ER/GF   © Agence Hirondelle