La Gambie publie le 25 mai un livre blanc après les crimes sous Jammeh

1 min 30Temps de lecture approximatif

La Gambie va publier le 25 mai un livre blanc sur les mesures qu’entend prendre le gouvernement sur les recommandations de la commission qui a enquêté sur les crimes perpétrés sous l’ex-président Yahya Jammeh, a-t-on appris samedi auprès de la présidence gambienne.

« La position du gouvernement sur toutes les recommandations du rapport de la TRCC (la commission Vérité, réconciliation et réparations) sera publiée le mercredi 25 mai 2022 », indique la page Facebook de la présidence gambienne consultée samedi par l’AFP.

Cette annonce fait suite à une réunion de deux jours présidée par le dirigeant gambien Adama Barrow pour étudier les recommandations de la Commission, a affirmé le ministre de la Justice, cité sur la page Facebook.

La Commission a enquêté pendant plus de deux ans sur les méfaits perpétrés sous M. Jammeh entre juillet 1994 et janvier 2017. Le document en 17 volumes avait été remis le 25 novembre au président Adama Barrow.

La TRCC a rendu compte de l’étendue des crimes perpétrés sous Yahya Jammeh dans ce petit pays pauvre et enclavé d’Afrique de l’Ouest: assassinats, actes de tortures, disparitions forcées, viols et castrations, arrestations arbitraires, chasses aux sorcières, jusqu’à l’administration contrainte d’un traitement bidon contre le sida.

Entre 240 et 250 personnes sont mortes entre les mains de l’Etat et de ses agents, selon la commission qui a préconisé des poursuites contre l’ancien autocrate, aujourd’hui en exil, et ses complices présumés.

Créée en 2017, la commission a entendu – de janvier 2019 à mai 2021- 393 témoins, victimes et anciens « junglers » (« broussards »), les membres des escadrons de la mort du régime, venus raconter au cours d’auditions publiques parfois bouleversantes les atrocités du régime. De nombreuses dépositions ont directement mis en cause M. Jammeh.

Les autorités gambiennes avaient annoncé la publication d’un livre blanc sur ces recommandations au plus tard le 25 mai 2022.

L’élection en 2016 du président Barrow avait mis fin à plus de 20 ans de dictature. Son prédécesseur Jammeh, en exil en Guinée équatoriale, continue d’influer sur la vie politique. M. Barrow a été réélu en décembre 2021 après un accord entre son parti et celui de M. Jammeh.

Le président a aussi choisi en avril un ancien allié de M. Jammeh pour présider le Parlement nouvellement élu.