Sans information, pas de réconciliation

Fil d'actualité - La justice transitionnelle dans le monde

L'Afrique du Sud va devoir s'expliquer après l'affront à la CPI
L'heure des explications a sonné pour l'Afrique du Sud après l'aller-retour du président soudanais Omar el-Béchir à Johannesburg pour le sommet de l'Union africaine au nez et à la barbe de la Cour pénale internationale (CPI) qui le recherche pour génocide au Darfour. D'ici la semaine prochaine, le gouvernement va devoir justifier pourquoi le dirigeant soudanais a pu quitter le pays lundi sans encombre --qui plus est, depuis une base militaire. Le président Béchir était…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter