Sans information, pas de réconciliation

Argentine

Le procès Ford en Argentine, une victoire ouvrière
Le 15 mars, un tribunal argentin a publié son raisonnement à l'appui de l'une des affaires les plus importantes jugées ces dernières années, dans laquelle trois personnes ont été reconnues coupables de crimes contre l'humanité, dont deux anciens hauts dirigeants de l'entreprise automobile Ford Motor Argentina. Le jugement intégral considère qu'une motivation centrale de l'armée et de l'entreprise était de discipliner les travailleurs et de lutter contre l'activité syndicale.
par Victoria Basualdo, pour Justiceinfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter