Sans information, pas de réconciliation

Espagne

Espagne: ETA demande pardon, dernière étape avant sa disparition
L'organisation basque ETA a pour la première fois vendredi demandé "pardon" à ses victimes, préambule à la dissolution unilatérale du groupe séparatiste, l'un des plus anciens à mener une lutte armée en Europe. "Nous sommes conscients d'avoir provoqué durant cette longue période de lutte armée beaucoup de douleur et des dommages irréparables", écrit l'ETA (Euskadi Ta Askatasuna ou Patrie et Liberté en français) dans un communiqué historique pour l'Espagne. "Nous voulons manifester notre respect aux…
par afp, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter