La justice doit être vue pour être rendue
Abonnez-vous à la newsletter

Seychelles

« La Commission des Seychelles n'est pas un tribunal, elle cherche à combler les divisions »
Avant d'être nommée en 2019 à la présidence de la Commission vérité, réconciliation et unité nationale (TRNUC) aux Seychelles, la juriste australienne Gabrielle Louise McIntyre a travaillé à La Haye au Tribunal des Nations unies pour l'ex-Yougoslavie et au Mécanisme chargé de ses tâches résiduelles. Six mois après l'ouverture des audiences publiques, que la pandémie de Covid19 met désormais en suspens, McIntyre répond à nos questions.
par Patsy Athanase, notre correspondante aux Seychelles
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter