Sans information, pas de réconciliation

Fil d'actualité - La justice internationale vue par l’AFP

Exécutions de Kurdes en Syrie: l'ONU pointe la "responsabilité" de la Turquie
La Turquie pourrait être considérée comme "responsable" des exactions commises par les groupes armés qui lui sont affiliés, a déclaré mardi l'ONU, soulignant que les exécutions menées par les rebelles pro-turcs peuvent constituer un "crime de guerre". "En vertu du droit international des droits humains et du droit international humanitaire, les exécutions sommaires constituent des violations graves et peuvent constituer un crime de guerre", a déclaré un porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter