Sans information, pas de réconciliation

10.10.14 - CPI/RDC - CPI : LE PROCÈS DE BOSCO NTAGANDA S’OUVRIRA LE 02 JUIN 2015

Arusha, 10 octobre 2014 (FH) – Le procès du chef rebelle congolais Bosco Ntaganda accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) s’ouvrira le 02 juin 2015 devant la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé la Cour, dans un communiqué.

1 min 7Temps de lecture approximatif

Surnommé « Terminator », parce que réputé sans pitié, Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et 5 chefs de crimes contre l’humanité commis en 2002- 2003 en Ituri, un district du nord-est de la RDC, à la frontière avec l’Ouganda.Aujourd’hui âgé de 41 ans, il doit répondre notamment de meurtre et tentative de meurtre, attaque contre des civils, viol, esclavage sexuel de civils, pillage, déplacement de civils, attaque contre des biens protégés, destruction des biens de l'ennemi, enrôlement et conscription d'enfants soldats âgés de moins de quinze ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités.Ntaganda, qui s’est livré à la CPI en mars 2013, est notamment accusé d'avoir en personne violé et réduit en esclavage sexuel des jeunes filles de moins de 15 ans, alors qu’il était commandant en second des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC), une des milices qui écumaient le district de l’Ituri.Milice à prédominance Hema, les FPLC combattaient principalement l'ethnie rivale Lendu pour le contrôle de l'Ituri, région riche en ressources naturelles.La CPI a déjà condamné à 14 ans de prison l’ancien chef de milice Thomas Lubanga qui est considéré comme le chef direct de Ntaganda au sein des FPLC. Lubanga a été reconnu coupable d’avoir enrôlé des enfants de moins de 15 ans dans sa milice et des les avoir fait participer aux hostilités.ER

Partager
Abonnez-vous à la newsletter