Sans information, pas de réconciliation

Afrique

CPI : un monopole des enquêtes en Afrique
La Cour pénale internationale, devant laquelle s'ouvre mercredi le procès de l'ex-chef rebelle congolais Bosco Ntaganda, a ouvert des enquêtes dans huit pays, tous africains, depuis son entrée en fonction en 2003.Cela lui vaut des critiques, notamment de l'Union africaine, qui l'accuse de mener "une sorte de chasse raciale". RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le chef rebelle Bosco Ntaganda est accusé de crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis sous son commandement par les Forces…
par AFP, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter