Sans information, pas de réconciliation

Gambie

Après l'Afrique du Sud, la Gambie annonce son retrait de la CPI
La "cascade" de retraits de pays africains de la Cour pénale internationale (CPI) tant redoutée par les autres Etats membres semblait se concrétiser mercredi, avec l'annonce du départ de la Gambie, après le Burundi et l'Afrique du Sud. La Gambie a annoncé cette décision par la voix de son ministre de l'Information Sheriff Bojang, dans une déclaration télévisée dans la nuit de mardi à mercredi, accusant la CPI de "persécution envers les Africains, en particulier…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter