Sans information, pas de réconciliation

Géorgie

Guerre de Géorgie : les ONG s'inquiètent des retards de la CPI
Dans un rapport rendu public le 5 février, des organisations de défense des droits de l’Homme s’alarment de la situation des victimes de la guerre Russie-Géorgie de l’été 2008. Deux ans après l’ouverture de l’enquête, elles demandent à la Cour pénale internationale (CPI) d’accélérer. A La Haye, le Bureau du Procureur assure que l’enquête « progresse très rapidement ». C’est un rapport de 50 pages contre l’oubli des victimes de la guerre éclair de l’été…
par Stéphanie Maupas, La Haye (de notre correspondante), JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter