Sans information, pas de réconciliation

Mali

Mali : la voix aux victimes, enfin, pour un jour
Ce 8 décembre, une dizaine de victimes d’arrestations et de détentions arbitraires vont relater à Bamako leur douloureuse expérience. C’est la première audience publique devant la Commission vérité, justice et réconciliation. Une commission critiquée pour la lenteur de ses travaux. Et elle ne durera qu’une journée.
par Bokar Sangaré et Ephrem Rugiririza, JusticeInfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter