Dossier spécial « CPI cherche procureur désespérément »

Élection de Karim Khan – quels combats attendent le troisième procureur de la Cour pénale internationale ?

1 min 6Temps de lecture approximatif

IN CAMERA | Épisode 2 >

En bonne logique, avec l’élection de l’avocat britannique Karim Khan ce vendredi 12 février, le siège très convoité de troisième procureur de la Cour pénale internationale (CPI) revient à un Européen. Khan succède à la Gambienne Fatou Bensouda – qui lui cédera son poste en juin – et à l’Argentin Luis Moreno Ocampo, pour un mandat de neuf ans. Dans ce deuxième épisode de IN CAMERA, nous racontons comment les États parties à la CPI n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le choix d’un candidat ; et pourquoi les luttes internes et diplomatiques qui attendent Khan seront plus que jamais déterminantes pour la fragile légitimité de la Cour.

Janet H. Anderson

Avec notre correspondante à La Haye Janet H. Anderson

NE RESTEZ PAS EN SURFACE
Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre dossier spécial (6 articles jusqu’ici)

DOSSIER SPÉCIAL

CPI cherche procureur désespérément

ICC desperately seeking prosecutor (special focus) Illustration © Jean-Luc Marçais

Qui sera le ou la troisième procureur(e) de la Cour pénale internationale (CPI) ? Celui ou celle qui succèdera à Fatou Bensouda devait être un candidat de consensus parmi une poignée de finalistes sélectionnés longtemps à l’avance. Mais ce processus bien ordonné a volé en éclats. Neuf candidats sont finalement encore en lice alors que les États parties espèrent désigner l’élu avant Noël. Le suspense risque de demeurer entier jusqu’au bout. Justice Info rassemble dans ce dossier les éléments d’un événement qui n’a lieu que tous les neuf ans et qui détermine profondément le fonctionnement et l’avenir de la Cour. LIRE LA SUITE

Tous les articles de Janet Anderson

Tous nos articles sur la cour pénale internationale