La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter

Commissions vérité - A la recherche des causes de la violence, à l’écoute des victimes

Gambie : mieux vaut dire la vérité devant la Commission
La semaine dernière, un ancien soldat de l'armée a été arrêté et accusé de meurtre en Gambie. Son arrestation a eu lieu deux semaines après son témoignage – jugé très insuffisant – devant la Commission vérité, réconciliation et réparation. Le message du gouvernement semble clair et fort : l'amnistie et la réconciliation seront conditionnelles.
par Mustapha K. Darboe, notre correspondant à Banjul
Lire la suite
S'inscrire à la newsletter