Sans information, pas de réconciliation

Burundi

Burundi : le pouvoir veut dialoguer seul
 « Il n'est pas rare de voir des cadavres à Bujumbura ces jours-ci. Il y en a dans les rues, dans les canaux de drainage, dans les buissons et dans les rivières », écrivait le 06 octobre dernier un journaliste burundais travaillant pour IRIN. Personne n'a pu démentir ce constat partagé trois jours plus tard par trois organisations dont la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH). « L'arbitraire, la violence et l'impunité…
par Ephrem Rugiririza, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter