Sans information, pas de réconciliation

Fil d'actualité - La justice internationale vue par l’AFP

Syrie: l'affaire du cimentier Lafarge
Le cimentier français Lafarge, qui connaîtra jeudi la décision de la cour d'appel de Paris sur la validité de ses mises en examen, notamment pour "complicité de crimes contre l'humanité", fait l'objet d'une instruction ouverte en 2017. Il est soupçonné d'avoir versé, via sa filiale syrienne, près de 13 millions d'euros en 2013 et 2014 à des groupes jihadistes, dont l'organisation Etat islamique (EI), pour maintenir son activité en Syrie malgré la guerre. - "Arrangements…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter