Sans information, pas de réconciliation

FOCUS Myanmar

Rohingya : Comment la CPI peut continuer d’avoir raison
Wayne Jordash est l’un des avocats les plus expérimentés devant les tribunaux internationaux. Il revient des camps de réfugiés rohingyas, au Bangladesh, où il a rencontré certaines des victimes qu’il représente dans ce qui pourrait devenir un dossier devant la Cour pénale internationale (CPI). Dans ce vibrant appel, il explique pourquoi la procureure de la CPI a eu raison de demander le droit d’agir en faveur des Rohingyas et comment la décision des juges fait…
par Wayne Jordash, pour JusticeInfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter