Sans information, pas de réconciliation

Gambie

Reed Brody « Les conditions politiques existent au Ghana pour un procès équitable de Yahya Jammeh »
Les familles des victimes du massacre d’une cinquantaine de migrants en 2005 en Gambie et des organisations ghanéennes de droits de l’Homme ont lancé, mercredi 16 mai, à Accra (au Ghana), une nouvelle phase de la campagne pour l’extradition de l’ancien dictateur gambien Yahya Jammeh. Reed Brody, conseiller spécial de Human Rights Watch, était à leurs côtés pour leur apporter son soutien ; lui qui avait déjà été très activement impliqué dans la traque et…
par Maxime Domegni, Envoyé spécial à Accra
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter