Libye

La CPI face à la traite des êtres humains
Alors que des informations faisaient état de migrants maltraités et vendus comme esclaves dans des centres de détention libyens, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré en 2016 et 2017 que la traite des êtres humains pourrait constituer une nouvelle priorité pour la Cour. Pourquoi cela n’a-t-il pas encore abouti ?
Par Julia Crawford, JusticeInfo.net
Lire la suite