Sans information, pas de réconciliation

Soudan du Sud

La vie après la guerre des enfants-soldats du Soudan du Sud
A 11 ans, quand Baba John a fui la milice dont il avait grossi les rangs quelques mois auparavant au Soudan du Sud, il avait déjà arrêté le décompte macabre du nombre de cadavres qu'il avait vus. Cette période de meurtres et de pillages avait débuté avec une lourde décision à prendre, de celles dont on sort forcément perdant: tuer ou être tué. Son village près de la localité de Pibor (est) venait d'être attaqué…
par AFP, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter