Sans information, pas de réconciliation

Tunisie

Les migrants tunisiens disparus en mer oubliés des gouvernements
Abderrahmane Hedhili, activiste des droits de l’homme, a démissionné en septembre de son poste de président du Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES), une organisation non gouvernementale engagée pour la défense des populations vulnérables. Son geste, déclare-t-il est « un signe de protestation contre la politique de l’indifférence des autorités vis-à-vis de dossiers sociaux cruciaux comme celui des migrants ». Ce geste lui permet au même temps de militer plus librement pour…
par Olfa Belhassine (de notre correspondante à Tunis), JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter