Sans information, pas de réconciliation

Tribunaux mixtes - Nationaux et internationaux jugent ensemble

Liban : nouvel acte d'accusation, vieux problèmes
Le 16 septembre, le Tribunal spécial pour le Liban a annoncé un deuxième acte d'accusation, huit ans après le premier pour le meurtre de l'ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri et 21 autres personnes. Le nouvel acte d'accusation concerne trois autres attentats contre des responsables politiques libanais. Cela jette un éclairage nouveau sur la responsabilité du Hezbollah, mais il est peu probable que le Tribunal ait un vrai procès.
par Victoria Yan, correspondance de New-York
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter