Sans information, pas de réconciliation

Myanmar

"Liker" un génocide sur Facebook
Le réseau social Facebook fête ses 15 ans aujourd’hui. Le rôle de la plateforme dans la propagation de discours de haine a suscité beaucoup de débats récemment. Au cœur de la controverse se trouve Myanmar, où Facebook a été utilisé pour contraindre des centaines de milliers de Rohingyas à quitter leur pays au cours d’une campagne qualifiée de génocide par les Nations unies. Facebook doit-il être tenu responsable dans l’avenir ? Le sera-t-il ?
par Janet Anderson, notre correspondante à La Haye
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter