Sans information, pas de réconciliation

Myanmar

Rohingyas : l'armée birmane s'oppose à une éventuelle enquête de la CPI
L'armée birmane s'est opposée jeudi à la demande de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), qui souhaite une enquête sur la déportation présumée des Rohingyas par la Birmanie. "L'armée et le gouvernement (birmans) n'ont pas négligé le problème et ont essayé de prendre des mesures contre ceux qui ont commis des exactions", a déclaré jeudi auprès de l'AFP le porte-parole de l'armée birmane, le brigadier général Zaw Min Tun. "La Birmanie a un…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter