Sans information, pas de réconciliation

Serbie

"La Charge": un film tabou sur les crimes de guerre en Serbie au festival de Cannes
Le réalisateur serbe Ognjen Glavonic s'attaque dans "Teret" ("La Charge") à un tabou dans son pays, les horreurs de la guerre du Kosovo, pour perpétuer la tradition du cinéma de l'ex-Yougoslavie à Cannes. Présenté samedi à la Quinzaine des réalisateurs, ce long métrage suit Vlada, chauffeur de poids-lourd, qui, sur la route du Kosovo vers Belgrade, réalise la nature de son chargement: les corps de victimes de crimes de guerre commis par les forces serbes…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter