Sans information, pas de réconciliation

Serbie

Le procureur du TPIY sur le procès contre Karadzic : interview
Il aura peut-être fallu plus de deux décennies mais il n'est "jamais trop tard" pour que justice soit rendue, assure le procureur du TPIY à l'approche du prononcé du jugement contre l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic. Plus de 20 ans après le long siège de Sarajevo et le massacre de Srebrenica, Radovan Karadzic entendra le 24 mars si les juges du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie l'ont jugé coupable de génocide,…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter