La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter

Tunisie

Tunisie : la mémoire frustrée de Sadok Hichri
Un hommage a été rendu par la société civile, le 20 juin, à Sadok Hichri, un des leaders du parti nationaliste arabe Baath, décédé il y a 36 ans. Mais à Bouarada, petite ville natale de l’opposant au régime de Bourguiba, le maire refuse toujours de consacrer une place à la mémoire de cet avocat et militant, dont les circonstances de la mort n’ont jusqu’ici pas été élucidées. Un dossier sur lequel un procès doit…
par Olfa Belhassine, notre correspondante à Tunis
Lire la suite
S'inscrire à la newsletter