Sans information, pas de réconciliation

Tunisie

Tunisie: les médias redorent le blason de Ben Ali
Motivés par des convergences d’intérêts politiques et économiques, course à l’audimat ou connivences sociales et culturelles, les principaux médias dominants en Tunisie ont adopté une attitude hostile à la justice transitionnelle. Valorisant l’événementiel au détriment du mémoriel, favorisant le bashing de la justice transitionnelle, la réduisant en projet individuel et prônant l’adoption d’un projet de loi présidentiel contre l’imputabilité, leur traitement médiatique a tourné le dos aux enjeux de la vérité, l’impératif de la réparation…
par Thameur Mekki, rédacteur en chef de Nawaat, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter