Sans information, pas de réconciliation

Suisse

La mémoire du génocide arménien réfugiée à Genève
Enfin, après de longues années, les Réverbères de la Mémoire, une œuvre de l’artiste français Melik Ohanian, a trouvé refuge à Genève le 13 avril dernier. Il a fallu que le parlement genevois en 1998, puis le parlement suisse en 2003, reconnaissent d’abord le génocide des Arméniens. Il a fallu ensuite la détermination des porteurs de la mémoire du génocide, de la Ville de Genève et, en particulier, du Fonds municipal d’art contemporain (FMAC), pour…
par Pierre Hazan, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter