Sans information, pas de réconciliation

Réconciliation - Quand les communautés privilégient paix et coexistence

"Au Burundi, l'impunité pour les crimes reste la norme", selon Human Rights Watch
"Meurtres, enlèvements, actes de torture, arrestations... La répression visant opposants politiques réels ou potentiels, journalistes et activistes des droits de l'homme s'est poursuivie au Burundi en 2017, selon le rapport annuel de Human Rights Watch (HRW) publié ce jeudi 18 janvier. Et dans sa détermination à sévir contre son peuple dans l'impunité la plus totale et loin des regards étrangers, le régime du président Pierre Nkurunziza a déclaré persona non grata tout enquêteur étranger. La…
par Human Rights Watch
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter